Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

« DÉSASTRE ÉCOLOGIQUE » AUX PORTES DE NANTES

juillet 21, 2020

Un camion citerne s’est déversé dans un cours d’eau

C’était samedi 18 juillet. Le jour même du feu d’orgue dans la Cathédrale de Nantes. Sur l’autoroute à la sortie de l’agglomération, un camion citerne transportant 36 000 litres d’hydrocarbure s’est renversé. Un énorme incendie a eu lieu, endommageant gravement la voie. La circulation est depuis coupée en direction de Bordeaux.

Plus grave, une importante pollution aux hydrocarbures a eu lieu. Les liquides toxiques se sont déversés dans un cours d’eau en contrebas de la route. La petite ville des Sorinières a pris un arrêté qui interdit l’usage de l’eau provenant du ruisseau l’Orcerie. Les habitants de la commune du sud Loire ont constaté la présence d’hydrocarbure dans les eaux, désormais polluées.

Pour la maire de la commune des Sorinières, c’est « un désastre écologique ». Les espèces vivant dans le ruisseau et à proximité sont décimées. Et même si notre région reste assez humide, l’eau est de plus en plus précieuse, surtout en été, sur fond de réchauffement et d’assèchement global.

Cet événement, qui peut paraître anodin pour certains, est une conséquence de notre modèle économique, basé sur la circulation de flux toujours plus importante et sur une consommation de pétrole toujours plus élevée. Et si l’orgue brûlé a monopolisé toutes les attentions politiques et médiatiques pendant plusieurs jours, cette pollution, que notre modèle de société engendre fréquemment et qui intoxique notre environnement, est passée totalement inaperçue.


Une source : https://france3-regions.francetvinfo.fr/pays-de-la-loire/loire-atlantique/nantes/camion-citerne-renverse-a83-autoroute-reste-fermee-sens-ruisseau-fortement-pollue-1855566.html

25k
fb-share-icon156695
27k
Cette article a 325 vues
Donec in sit ut commodo dolor quis, dolor. nec Nullam